Mois : août 2017

« Jeux de mains, jeux de vilains! » Voila l’arme fatale des grands mères pour gagner la tranquillité de leurs petits bambins, et les préparer à une chasteté à venir dès lors que leurs mains s’enhardiront à vouloir explorer les rondeurs de la vie.

C’est pourtant beau une main, ça résume en quelque sorte une personne, c’est son ambassadeur, son prolongement, le miroir de son âme. Continue reading →

Seis de la tarde ou n’importe quelle heure au cadran solaire de la capitale catalane. Ici, il n’y a pas d’heure pour ne pas consommer.

La place de Catalunya ressemble à un vaste tourniquet multicolore où se croisent chaque jour des milliers de piétons en mal de Barcelone.

Le flot ininterrompu de touristes envahit dès le matin l’avinguda del portal de l’angels et déverse vers le le barrio gótico  via la catédral Santa Creu i Santa Eulàlia. Continue reading →

C’est pas loin de Barcelone, pas loin du tout, et de toute façon, ici, tout est près de Barcelone puisque Barcelone est tout près.

C’est une maison toute en hauteur, dans la rue Comte de Godó.

On appelle la rue comme ça, comme tout ce petit quartier de Téia, parce qu’un comte venait passer ses vacances d’été ici, et comme il ne voulait pas venir tout seul, il a fait construire des maisons autour de son château pour y loger son personnel. Continue reading →